ÉTOFFE

ÉTOFFE
n. f.

Tissu de soie, de laine, de coton, etc., dont on fait des habits, dont on recouvre des meubles, etc. étoffe à fleurs. étoffe moelleuse. Fournir l’étoffe pour un costume, une robe, un chapeau.

Par extension, On n’a pas épargné, on n’a pas plaint l’étoffe, On a employé une grande quantité de matière, ou on a employé plus de matière qu’il ne fallait.

Fig., Il n’y avait pas là l’étoffe d’un livre. Il n’y a pas dans cette aventure l’étoffe d’un roman, l’étoffe d’une comédie tout entière. Il se dit aussi des Personnes. Il y a en lui l’étoffe d’un chef. Ce sont gens de même étoffe. On peut faire de ce jeune homme quelque chose de bon, il y a de l’étoffe, Il a des dispositions heureuses et qui n’ont besoin que d’être cultivées. Dans le sens contraire, on dit On ne fera jamais rien de ce jeune homme, il n’y a point d’étoffe.

Au pluriel, en termes de Typographie, il se dit de Ce que l’imprimeur fait payer, à raison de tant pour cent, au-delà des frais d’impression, afin de se couvrir des dépenses qui entrent dans ses frais généraux. Payer les étoffes. On m’a compté tant pour les étoffes.

L'Academie francaise. 1935.

Поможем с написанием учебной работы

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étoffe — [ etɔf ] n. f. • estophe « matériaux » 1241; de estoffer → étoffer I ♦ 1 ♦ (1599) Tissu dont on fait des habits, des garnitures d ameublement. ⇒ tissu. Fabrication, armure des étoffes (⇒ tissage) . Étoffes de laine (⇒ laine; 1. lainage) , de… …   Encyclopédie Universelle

  • étoffé — étoffe [ etɔf ] n. f. • estophe « matériaux » 1241; de estoffer → étoffer I ♦ 1 ♦ (1599) Tissu dont on fait des habits, des garnitures d ameublement. ⇒ tissu. Fabrication, armure des étoffes (⇒ tissage) . Étoffes de laine (⇒ laine; 1. lainage) ,… …   Encyclopédie Universelle

  • étoffé — étoffé, ée (é to fé, fée) part. passé. 1°   Garni d étoffe Chapeau bien étoffé. Lit bien étoffé. •   Je donnerais donc à madame la baronne un bon grand carrosse bien étoffé, LESAGE Turcaret, III, 2. 2°   Fig. Un homme bien étoffé, bien vêtu.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • étoffe — (é to f ) s. f. 1°   Nom général des tissus de soie, de laine et d autres matières dont on fait des habits et des ameublements. •   Il était fort obligeant, fort officieux ; et, comme il se connaissait fort en étoffes, il en allait choisir de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTOFFE — s. f. Tissu de soie, de laine, de coton, de poil, de fil d or ou d argent, etc., dont on fait des habits, des meubles, etc. Étoffe de laine. Étoffe de soie. Ce marchand a de belles étoffes. C est une bonne étoffe que le drap. C est une belle… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • étoffe — nf., tissu, drap ; fig., compétence, capacité : étofa nf. (Saxel.002, Thônes.004, COD.269a 2), fig. uniquement (Albanais.001.PPA.) ; tissu nm. (001, Villards Thônes), danré <denrée> nm. (002). E. : Épais, Lisière, Toile. A) les sortes de… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Étoffe — Textile Pour les articles homonymes, voir Textile (homonymie). « la fileuse » (œuvre de William …   Wikipédia en Français

  • Étoffe cloquée — ● Étoffe cloquée étoffe, de coton ou de soie, gaufrée …   Encyclopédie Universelle

  • Étoffe croisée — ● Étoffe croisée étoffe dont le mode d entrelacement simple des fils donne un sens oblique au tissu …   Encyclopédie Universelle

  • Etoffe de Verdun — (fr., spr. Etoff d Werdäng), sergeartiges, bes. in Verdun gewebtes Zeug …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”